Ossuaire Verdun

Juste deux ou trois photos lors d'un passage éclair dans l'Est

Lire la suite

Cabertat Résistance en Tarn-Et-Garonne

C'est un livre d'André Lacombe que je souhaite faire connaître,
un certain Delalande par le biais d'un commentaire éclairé nous avez informé d'une sortie future d'un tel livre, finalement ce n'est pas en surveillant les sorties librairies que j'ai eue connaissance de l'ouvrage, mais par le biais d'un copain originaire de Montricoux.
Cabertat Tarn-Et-Garonne par Andre Lacombe Je n'ai pas encore lu l'ouvrage, je l'ai juste parcouru n'étant pas d'origine du Tarn-Et-Garonne j'ai un tout petit petit reproche à faire c'est qu'il manque une carte avec une légende[1] ou des annotations des lieux cités ou utilisés, bon attention je n'en suis qu'à la page 54 mais j'ai déjà du mal à décrocher du livre.

J'y ai déjà appris les couleurs des plans de sabotages, je savais qu'il y avait des plans officiels de sabotages, mais un plan vert, un plan jaune, un plan rouge, un plan bleu, un plan violet et un plan tortue non...

J'imagine comme ce livre qui est un véritable témoignage doit toucher profondément les familles qui ont un proche ou un voisin ou plus simplement qui habite un des lieux du livre.

Je vous souhaite bonne lecture et peut-être que je referais un billet dans quelques temps.

En tous les cas, grand grand merci à l'auteur pour ce temps consacré à nos anciens et de nous livrer une synthèse de ses recherches.

Quelques liens complémentaires ( en espérant qu'ils seront durables[2] )

Notes

[1] J'ai trouvé une carte des monuments ici le clique sur les flêches ne fonctionne pas mais c'est certainement du en partie à ma configuration

[2] en règle général je ne cite pas de lien de "La Dépêche", car ils ont une tendance facheuse à devenir payant ce qui est à l'opposé de ce que je souhaite d'internet, les bannières publicitaires entre autres étant un des modèles économiques qui me séduisent le plus contrairement à cette pratique de l'obligation de payer imposée par ce média mais cela pourrait faire l'objet d'un grand débat...

La première femme pilote de chasse de l'armée Française nous a quitté

AlphaJet de l'école de chasse de Tour

J'aurais préféré faire un petit billet sur ses exploits de triathlon ou alors dans d'autre circonstance.
Caroline Aigle est née à Montauban en 1974 d'après ce que je peux lire sur internet, elle vient donc de nous quitter non pas victime d'un accident sur les terribles machines qu'elle avait apprise à dompter mais terrassée par je cite un cancer foudroyant. Une femme qui s'était tracée un avenir plus que rose avec un métier passionnant et solide, une famille modèle Française je veux dire par là avec deux enfants (2 garçons).

Puisse ce billet alimenter la mémoire collective sur cette femme qui a ouvert une voie difficile dans le monde de la chasse. J'avais ouvert cette rubrique suite au décès en opération d'Eric Laloyeau mais surtout pour parler de nos anciens pas trop pour ceux et celles qui partagent ou partageaient notre vie actuelle.

Partir en un seul mois c'est de la folie, certains me diront que sur un accident c'est encore plus fort en tous les cas je souhaite beaucoup de courage à son mari et ses proches rien ne peut être assez fort dans ces moments là.

Un espace dédié à sa mémoire : http://armee-de-lair.over-blog.fr/article-11919957-6.html

PS mon commentaire que je n'arrive pas à publier sur le blog dédié :

Cela fait froid de savoir qu'en 2007 nous puissions partir si rapidement d'autant plus dans un milieu qui possède un suivi médical poussé. Prenons tous Carole comme exemple traçons notre route, profitons des instants vivons nos passions encore merci pour tout ce qu'elle a apporté à l'armée de l'air, notre pays... Courage à sa famille et ses proches.

Juste un petit hommage

Gazelle en démonstration de vol

Cela faisait un moment que je voulais le faire, cela ne fera pas revenir l'adjudant Eric Lalloyeau du 31e Régiment du Génie mais voila je voulais faire un petit mot si cela pouvait au moins apporter une toute toute petite chaleur a sa famille.

Le 31e régiment du génie est stationné à Castelsarrasin depuis 1971, il est présent dans de nombreuses parties du monde. La mort accidentel de l'adjudant Lalloyeau au Liban me rappel aussi la mort tragique de 58 militaires Français à Beyrouth en 1983 mais aussi de nombreuses autres morts comme par exemple 9 autres de nos militaires sur les hauteurs de SARJEVO et les nombreux nombreux autres que j'ai oublié, tous avaient pour point commun d'être là pour l'aide de population de pays en crises majeures.

Pour en revenir à notre militaire là aussi nous pouvons nous souvenir qu'a Nakoura des militaires Français y avaient déjà été présent pendant les années 80, puisse ce billet apporter un peu de réconfort et une trace à la mémoire d'Eric Laloyeau.

Ps: désolé pour l'image d'illustration je n'avais pas d'image du génie sous la main, ni de casque bleu, j'ai donc mis une image de gazelle. Le rapport avec le billet et lointain c'est juste pour avoir une image en rapport avec les forces armée et notre département puisque c'est Montauban qui en assure la maintenance des hélicoptères de l'armée de terre

Haut lieu de la résistance dans le Tarn-Et-Garonne ( maquis d'Ornano)

Image du momument de la résistance du plateau de Vinchet dans le Tarn Et Garonne

Aujourd'hui alors que je fais du VTT depuis longtemps dans le coin de Bruniquel et Penne je me suis rendu au monument aux mort du maquis d'Ornano. Ici les personnes âgées parle de la résistance non pas en disant les résistants mais toujours en disant les maquisards c'est donc fort logiquement que ce haut lieux de la résistance pendant la seconde guerre mondiale se nomme ainsi. Voici une retranscription plutôt que je déforme les faits de ce qu'est ce lieu de mémoire, je cite donc ce que l'on peut voir à l'entrée :

Composé d'une quarantaine de réfractaire au S.TO.[1], le "maquis d'Ornano M.P.I." avait pour mission de réceptionner l'armement parachuté.

Dans la nuit du 21mars 1944 alors que les maquisards récupèrent du matériel sur le plateau de Vinchet, deux colonnes ennemies encerclent la forêt de la Garrigue et occupent les points stratégiques.

Plusieurs défenseurs placés aux postes de garde perdent la vie dans cette attaque surprise.

Cependant les premiers coups de feux alertent les maquisards de Vinchet qui parviennent à se replier.

Le maquis d'Ornano fut reformé à Saint-Amans de Pellagal avant son intégration au 3éme Régiment de Hussard (8 septembre 1944) qui participe aux campagnes des Vosges et d'Alsace jusqu'à la libération de la France.

Plusieurs questions me viennent à l'esprit en ayant visité ce lieux de mémoire :

  1. pourquoi ce nom d'Ornano qui sonne plutôt corse que du Tarn-Et-Garonne ?
  2. que veut dire le sigle M.P.I. ?

Pour l'instant je n'ai pas le temps de faire des recherches, je ne compte plus trop sur les visiteurs de ce sites ayant si peu de participation... enfin il n'empêche que je continue ce blog par passion et je trouverai ces réponses tôt ou tard.

Notes

[1] Service par le Travail Obligatoire


Portail


Retour au portail

Edito :


Au début du blog j'étais ici pour partager ma passion de la photo et du département qui m'accueille le Tarn-Et-Garonne.
Au fils du temps je me suis éloigné de ma thématique initiale, tant-pis... J'espère que la lecture vous plaira, n'hésitez pas à commenter cela fait toujours très très plaisir.


Un peu de pub :




Me suivre :


Via RSS


Mon Web :


Derniers commentaires



De frichka :
merci infiniment...

De domi :
sur mon K A le moteur tourne mais pas le fouet quelle est la pièce à changer et comment la changer merci de me donner la solution...

De florent :
Merci, merci et encore merci!!...

De paulka :
Bien Francis les commentaires locaux ! dommage les accidents routiers. Le Canoë a évolué ! Amicalement. Paul...

De paulka :
Bien Francis les commentaires locaux ! dommage les accidents routiers. Le Canoë a évolué ! Amicalement. Paul...



Petit rappel :